Un poulailler organisé pour des poules en bonne santé

Les œufs ont plus d’un tour sous leur coquille. D’ailleurs, les idées de recettes bluffantes, gourmandes ou encore originales ne manquent pas pour émoustiller les papilles. Alors si la perspective de déguster ces mets élaborés à partir de bons œufs frais nous tente tous, rien de tel que d’accueillir des poules pour cela. C’est décidé ! Nous allons accueillir des poules dans le jardin. Mais voilà, pour avoir des poules en bonne santé, mieux vaut leur assurer un bien-être quotidien. Et tout commence pour un poulailler organisé. Gros plan sur les astuces pour faire du poulailler, le paradis des poules. 

L’aménagement de la volière

Le bien-être des poules passe par un environnement sain et propre. Alors pour répondre aux attentes de nos nouvelles protégées, il est important d’opter pour un endroit sec, à l’abri du vent. Les poules ont horreur des courants d’air et de l’humidité. La volière doit être placée d’un lieu ensoleillé une partie de la journée, idéalement par le soleil du matin qui est moins agressif que celui de l’après-midi surtout par forte chaleur. Pour qu’elles puissent s’épanouir, se dégourdir les pattes, dormir du sommeil du juste et pondre en toute sérénité, mieux vaut opter pour une volière extérieure pour poules. Cette dernière leur offrira alors un espace suffisamment grand et sécurisé, puisqu’elle est totalement close. L’air y circulera convenablement ce qui évitera le développement des champignons dus à l’humidité stagnante. L’installation d’un perchoir, d’un espace couvert paillé dans l’enceinte de la volière permettront aux poules d’y pondre à la tombée de la nuit en toute tranquillité. Les matériaux ont également une importance. Le poulailler doit être imputrescible et suffisamment épais pour garantir une bonne résistance dans le temps. 

Le bien-être des poules

En règle générale, il faut compter 10 mètres carré par poule au minimum. Si la poule est un animal très attachant, drôle et affectueux, il n’en reste pas moins qu’elle s’ennuie. Raison pour laquelle, il est important d’en compter au minimum deux par volière. Concernant la présence d’un coq, celle-ci n’est pas indispensable au bien-être des poules ni n’a d’incidence sur la ponte. Malgré leur autonomie, les poules demandent une attention régulière. C’est pourquoi, il est important d’installer un abreuvoir et de changer régulièrement l’eau. L’intérieur de la volière et du poulailler à proprement parler doivent être nettoyé toutes les semaines. Pour les rendre heureuses, il suffit d’aller les voir, de s’amuser avec elles une trentaine de minutes par jour. Pour finir, afin qu’elles s’épanouissent pleinement, il convient de cibler une alimentation à base de restes de repas, mais aussi de céréales (entre 100 et 150 grammes par jour) spécialement adaptées et d’éviter de leur donner certains aliments comme les aliments salés, les viandes crues, les cacahuètes ou encore les trognons de chou par exemple.