Le plan de coupe est un terme que l’on rencontre fréquemment dans le domaine du cinéma et de l’audiovisuel. Il s’agit d’une technique de montage qui permet d’assurer la continuité narrative et visuelle d’une séquence. Mais en quoi consiste réellement ce procédé ? Quels sont ses objectifs et ses principes ? Cet article vous propose de plonger au cœur de cet outil incontournable pour mieux comprendre son fonctionnement et son utilité.

Qu’est-ce que le plan de coupe ?

Le plan de coupe, également appelé cutaway en anglais, est une technique de montage qui consiste à insérer entre deux plans d’une même scène un plan montrant un autre élément ou détail, généralement en rapport avec l’action principale. Cette technique permet ainsi de créer une transition visuelle, tout en assurant la continuité narrative et temporelle de la séquence. Le plan de coupe peut être utilisé pour plusieurs raisons, notamment pour masquer une erreur ou une discontinuité dans le tournage, pour rythmer le récit ou encore pour enrichir visuellement la scène.

Les objectifs du plan de coupe

Le plan de coupe répond à plusieurs objectifs fondamentaux dans la réalisation d’un film ou d’une œuvre audiovisuelle :

  • Maintenir la continuité narrative : Le plan de coupe permet d’éviter les ruptures de rythme ou de logique dans la narration, en assurant une transition fluide entre deux plans. Il facilite ainsi la compréhension de l’histoire et le suivi des actions des personnages.
  • Assurer la continuité temporelle : En insérant un élément visuel en rapport avec l’action principale, le plan de coupe renforce l’impression de continuité dans le temps. Il permet notamment de combler des ellipses ou des sauts temporels, en donnant l’illusion d’une séquence ininterrompue.
  • Corriger les erreurs de tournage : Le plan de coupe peut être utilisé pour masquer certaines erreurs ou imprécisions lors du tournage, comme un mouvement de caméra maladroit ou une mauvaise synchronisation des acteurs. Il permet ainsi d’améliorer la qualité esthétique et technique du film.
  • Rythmer le récit : L’utilisation judicieuse des plans de coupe peut contribuer à donner du rythme à une scène, en alternant différents points de vue ou en mettant en avant certains détails importants. Cette technique participe ainsi à la dynamique globale du film et à son intérêt pour le spectateur.

Les principes du plan de coupe

Pour mettre en œuvre un plan de coupe efficace, plusieurs principes doivent être respectés :

  • La pertinence du contenu : Le plan inséré doit avoir un lien étroit avec l’action principale, afin d’enrichir la scène et de renforcer la cohérence du récit. Il peut s’agir, par exemple, d’un objet lié au contexte de la scène, d’un élément du décor ou encore d’une expression faciale d’un personnage.
  • La durée du plan : Le plan de coupe doit être suffisamment court pour ne pas distraire le spectateur et pour préserver la fluidité de la séquence. En général, quelques secondes suffisent pour intégrer efficacement un plan de coupe dans un montage.
  • Le positionnement du plan : Il est important de choisir avec soin l’emplacement du plan de coupe dans la séquence, afin d’assurer une transition harmonieuse entre les différents plans. Le choix du moment idéal pour insérer un plan de coupe dépend généralement du rythme et du contenu des plans adjacents.

Exemples et usages célèbres du plan de coupe

De nombreux réalisateurs ont fait usage du plan de coupe dans leurs œuvres, parfois avec une grande inventivité. Voici quelques exemples célèbres :

  • Dans Citizen Kane (1941) d’Orson Welles, le réalisateur utilise plusieurs plans de coupe pour illustrer le passage du temps dans la vie des personnages et pour souligner certains éléments clés du récit.
  • Dans Pulp Fiction (1994) de Quentin Tarantino, le réalisateur multiplie les plans de coupe pour donner un rythme effréné à certaines scènes et pour accentuer l’effet comique ou dramatique de certaines situations.
  • Dans 2001, l’Odyssée de l’espace (1968) de Stanley Kubrick, le plan de coupe est utilisé pour créer un parallèle visuel entre un os lancé en l’air par un homme préhistorique et un vaisseau spatial en orbite autour de la Terre, symbolisant ainsi l’évolution technologique de l’humanité.

Le plan de coupe est donc un outil essentiel dans la réalisation d’un film ou d’une œuvre audiovisuelle. Il permet non seulement d’assurer la continuité narrative et temporelle d’une séquence, mais aussi de corriger les erreurs de tournage, de rythmer le récit et d’enrichir visuellement la scène. Grâce à une utilisation pertinente et maîtrisée, le plan de coupe peut contribuer à la réussite esthétique et narrative d’une œuvre.