Le piratage d’une carte bancaire

C’est le fait d’utiliser sans autorisation les coordonnées de son titulaire afin d’effectuer des opérations financières comme les achats ou les retraits d’espèces. Au cours de ses dernières années, ce fléau enregistre une hausse considérable parce qu’en 2016, il touche un million et demi de français et 4 ans après, ce chiffre a doublé. Donc, il faut se protéger, car visiblement, personne n’est à l’abri de cette fraude.

Différentes méthodes de piratage

Grâce à l’évolution de la technologie, les auteurs de cette infraction peuvent utiliser désormais de nombreuses techniques de piratage dont les plus fréquentes sont :

  • La méthode du clonage : elle consiste à copier les pistes magnétiques de la carte bancaire par le biais d’un lecteur à mémoire. Et le code secret copié par une caméra.
  • Le hameçonnage : c’est le fait d’acquérir les informations de cartes bancaires par l’envoi d’un mail destiné à conduire le porteur vers un site malveillant. Une fois que le décliquant obtient vos données, il pourra les utiliser à l’encontre de votre volonté.
  • L’apparition d’un logiciel malveillant : il s’agit de l’installation d’un virus dans votre ordinateur ou Smartphone dans le but d’espionner et enregistrer toutes les données sur votre navigateur web. Alors, si vous faites un achat en ligne, les informations de la carte seront tout de suite enregistrées par le virus.
  • L’utilisation du Wifi public : une connexion publique peut être très dangereuse parce que tout le monde peut y accéder. De ce fait, si vous faites un achat en ligne, les données de votre carte peuvent être captées facilement par les pirates.

Prévention contre le piratage de votre carte

Il est important de savoir que mrbourse.com nous indique l’existence de nombreuses sources de piratage de carte bancaire. Alors pour éviter ce phénomène, vous devez prendre certaines dispositions. Tout d’abord, il faut faire des achats en ligne que sur des appareils sécurisés c’est-à-dire un appareil qui dispose un logiciel de sécurité efficace comme un antivirus puissant possédant un pare-feu et un navigateur web sécurisé et en même temps qui a un anti-malware. Si par hasard, vous avez réalisé un achat sur internet par un appareil proposé dans les lieux publics, supprimez immédiatement votre historique de navigation, évitez l’enregistrement de vos informations de navigation et déconnectez-vous à la fin de l’opération. Puis, n’achetez que sur des sites fiables et réputés. En effet, l’achat en ligne est de nos jours très facile et rapide. Cependant, tous les sites ne sont pas fiables. Ensuite, vérifiez régulièrement votre compte bancaire parce que un tel reflexe vous permet de détecter rapidement l’existence des opérations irrégulières et d’agir immédiatement en cas de besoin. Et enfin, il est conseillé de sécuriser votre compte e-mail. Pour ce faire, il faut créer un mot de passe difficile à décrypter et utiliser une question secrète.

Démarches entamées en cas de piratage de votre carte

D’une manière générale, le porteur de la carte est couvert par les dispositions protectrices du code monétaire et financier lorsqu’il y a lieu paiement non autorisé réalisé sur son compte. Donc si vous êtes victimes d’un piratage, vous pouvez à tout instant faire opposition en contactant votre organisme bancaire. Sachez qu’après la formulation de votre opposition, la carte sera bloquée. Et vous avez aussi le droit de demander un remboursement de la part de la banque des opérations non autorisées dans votre compte. Notons que vous avez 13 mois pour faire la déclaration de l’existence de cette opération frauduleuse.