La location immobilière : quels sont les pièges à éviter ?

Retrouver un logement à louer est souvent complexe. Avant de se précipiter pour louer un bien immobilier en particulier, il faut s’intéresser à différents détails. Cela vous évitera de tomber dans certains pièges. Quelques points essentiels à prendre en compte lors du choix du bien immobilier à louer.

S’intéresser aux détails relatifs au logement

1.     Vérifier la taille du bien immobilier

Pour qu’un logement puisse être mis en location, il doit :

  • Faire au moins 9 m² ;
  • Avoir un volume habitable au moins égal à 20 m3

Cette règle est applicable qu’il s’agisse d’une habitation vide ou meublée. Certaines annonces proposent des pièces mesurant moins de 6 m². Il faudra bien vérifier ce détail lors de la visite du bien à louer.

2.     Examiner le coin cuisine

Les bailleurs sont tenus de proposer à leur locataire un logement décent. Pour qu’un bien immobilier puisse être qualifié de « décent », il doit disposer d’une cuisine ou d’un coin cuisine. Cet espace doit être aménagé en vue de recevoir un appareil de cuisson, un évier raccordé à une installation en eau chaude et froide.

Si le locataire constate que l’infrastructure de la cuisine n’est pas conforme, il doit le signaler au bailleur. Il est tout de même tenu de payer son loyer même s’il constate des irrégularités.

S’informer sur le prix de la caution et des frais d’agence

Il faut savoir que le montant du dépôt de garantie est plafonné à 1 mois de loyer, hors charge pour une location nue. S’il s’agit d’un meublé, son prix équivaut au tarif de 2 mois de loyer hors charges. Certains bailleurs de location meublée demandent des charges excédant 2 fois le loyer hors charges. Il faut rester vigilant par rapport à ce détail.

Pour ce qui est des honoraires et des frais d’agence, ils sont déterminés en corrélation avec la surface du lieu de location du bien. Ces frais ne sont dus qu’en cas de recours à un professionnel. Il est nécessaire que des intermédiaires participent lors de la visite du logement, de la rédaction du bail et de la constitution du dossier. De ce fait, si des particuliers louent directement le bien, ils ne sont pas tenus de s’acquitter de ces honoraires.

Si vous recherchez des actualités sur le domaine immobilier, référez-vous à www.akerys-immobilier.fr. Vous y trouverez des informations essentielles.

Lire attentivement les détails de l’annonce

Certaines annonces sont assez imprécises. Elles ne permettent pas de distinguer si le bien à louer dispose ou non de mobiliers. Il est fréquent de voir une annonce qui mentionne seulement la place de l’immeuble. Dans ce cas, il vaut mieux passer son chemin.

Il existe aussi des annonces trop précises. Il se peut que le propriétaire ne loue son bien qu’à des femmes seulement. Certes, le bailleur a le droit de choisir parmi différents candidats, mais il ne doit pas faire de discrimination dans ses critères de sélections. Les caractères discriminatoires basés sur des éléments comme la race, le sexe, l’âge, etc. sont interdits par la loi. L’auteur de l’annonce s’expose à une peine d’emprisonnement et au paiement d’une amende.