Bénéficier des exonérations pour les taxes foncières en 2021

En 2021, vous pouvez bénéficier des exonérations pour les taxes foncières. Les facteurs qui déterminent l’abaissement de vos taxes foncières dépendent de votre âge et de vos revenus. Certains éléments incluant votre situation personnelle peuvent aussi parmi les éléments à considérer si vous voulez bénéficier d’une exonération au niveau de votre taxe foncière. Le gouvernement a mis en place un système pour prélever moins d’impôts locaux afin de ne pas fragiliser certaines catégories de population vulnérable.

Un allègement fiscal pour les personnes âgées ou invalides ayant des faibles revenus

Comprendre le concept de la fiscalité immobilière n’est pas une chose facile. Cependant, vous pouvez tout savoir sur la fiscalité immobilière sur immoflash.net qui vous aide à prendre des décisions éclairées sur votre situation fiscale immobilière actuelle. Les gens âgés et ceux qui se trouvent dans une situation de handicap et possèdent de faibles revenus peuvent bénéficier d’une exonération de leur taxe foncière. Un allègement appliqué sur les propriétés bâties. La personne doit être dans l’une des situations suivantes pour bénéficier de cet allègement sur les taxes foncières :

  • Au premier janvier 2021, la personne devra avoir au moins 75 ans. L’année 2020, les revenus que vous avez touchés doivent être inférieurs aux plafonds qui sont déjà fixés pour les impôts locaux.
  • La personne doit être titulaire de l’allocation (AAH), c’est-à-dire une allocation aux adultes handicapées. Dans ce cas, son revenu ne doit pas dépasser du plafond de revenus des impôts locaux en 2020.

Il est important de savoir que cette exonération s’applique à la résidence principale. Cependant, pour les personnes de plus de 75 ans, ils peuvent bénéficier de cet allégement de taxe foncière sur leur résidence secondaire. Si vous sentez ne plus capable de gérer seul la fiscalité de vos biens immobiliers, vous pouvez vous adresser à des professionnels de fiscalité immobilière qui peuvent vous assister dans toutes les démarches pour bénéficier d’une exonération fiscale.

Une exonération fiscale pour les locations immobilières sans locataire depuis au moins 3 mois

Si vous avez procédé à un investissement locatif et que votre maison n’a pas été louée depuis au moins 3 mois, il est dans votre droit de demander une réduction de taxe foncière auprès des finances publiques. Après l’analyse de votre situation, vous pouvez bénéficier d’une réduction sur le montant foncier que vous devriez payer.

En ce qui concerne la location meublée d’une résidence principale, le propriétaire peut aussi bénéficier d’une exonération d’impôt sur le revenu. Cependant, le propriétaire doit fixer le prix de la location raisonnablement et ce loyer ne doit pas dépasser du seuil du plafond annuel.

Une exonération totale pendant 2 ans pour les constructions nouvelles

Pour bénéficier de ce type d’exonération, vous avez 90 jours devant vous pour faire une déclaration de construction, c’est-à-dire durant l’avancement des travaux de construction, même si ces derniers ne sont pas achevés complètement comme les travaux intérieurs. L’exonération concerne les constructions nouvelles ou les travaux de reconstruction. Les travaux d’agrandissement et de surélévation sont aussi concernés par cette exonération et cette dernière s’applique à la résidence principale comme secondaire.